L’ancienne andaineuse


L’ancienne andaineuse
Gabrielle Dufresne

Édition 2019

Ma photographie représente une ancienne andaineuse admirant le coucher du soleil sur son champ. Elle date des années 1800 et appartient, tout comme le champ, au 430 boulevard Saint-Jean-Baptiste à Mercier, à la famille de M. Poirier.

Ma grand-mère, qui travaillait dans un champ lors de son enfance, utilisait une andaineuse comme celle-ci. Elle m’a expliqué qu’elle s’assoyait sur cet instrument aratoire tiré par un cheval pour recueillir le foin déjà coupé dans le champ par la faucheuse. Elle  appuyait sur la pédale pour faire monter et descendre les râteaux arqués et pointus qui râtelaient le foin pour former des andains. Cela facilitait le ramassage par la chargeuse à foin.  Cette herbe était ensuite  entreposée dans la grange et servait à nourrir le bétail.  De nos jours, les agriculteurs utilisent des faucheuses-andaineuses mécanisées. L’agriculture fait partie intégrante de ma vie familiale.

Photographie réalisée au 430 boul. Saint-Jean-Baptiste,  Mercier